La Fondation Follereau se mobilise sur les droits des femmes et les mutilations génitales féminines

Assistez à la projection du documentaire “Mon enfant, ma soeur songe à la douleur”, organisée par le Fondation Follereau.

À l’occasion du mois de sensibilisation sur la thématique des mutilations génitales féminines, la Fondation Follereau a le plaisir de vous inviter à la projection-débat “Mon enfant, ma soeur songe à la douleur” qui aura lieu le 22 février 2018 à 18h30 au Kinépolis Limpertsberg (anc. Utopia).

Dans le cadre de la lutte contre les mutilations génitales féminines, la Fondation Follereau en collaboration avec le CID –Fraen an Gender organise une soirée – débat autour de la thématique des mutilations génitales féminines par le biais du documentaire “Mon enfant, ma soeur songe à la douleur” qui retrace le chemin de vie de Khadidiatou Diallo, fondatrice du GAMS Belgique.

La projection sera suivie d’un échange ouvert au public entre la réalisatrice Violaine de Villers, la protagoniste Khadidiatou Diallo et Charlotte Honorez, gestionnaire de projets de la Fondation Follereau.

Ensemble avec ses partenaires locaux, la Fondation Follereau est active au Mali et au Burkina Faso afin de fournir un soutien psychologique et un appui médical aux femmes concernées et de sensibiliser les populations villageoises sur les risques et les conséquences néfastes de cette pratique. La Fondation s’engage également avec les populations rurales maliennes à reconvertir les exciseuses afin qu’elles puissent poursuivre une activité génératrice de revenus autre que l’excision.

Entrée 5€.

Réservation souhaitée : conny.reichling@ffl.lu

Source de l'article

Communiqué de presse